Introduction

(Bernard Durr)

En 1976 (au siècle dernier…) l’idée d’expérimenter des échelles de hauteurs avec un piano et des instruments électroniques semblait incongrue dans le milieu de la musique électro-acoustique. François Bayle qui dirigeait alors le GRM m’avait cependant donné son feu vert pour cette expérience qui achoppait sur une exécution piano et synthétiseur d’une Etude aux Degrés Linéaires dont il ne reste presque rien aujourd’hui. Je me suis toujours affublé d’un rôle de chercheur dont la motivation première, comme celle de notre mentor, Pierre Schaeffer, était de défricher de nouveaux territoires à l’usage des compositeurs.

La classification typo-morphologique des objets sonores est une carte pour explorer ces nouveaux espaces musicaux. Mais « une carte n’est pas le territoire qu’elle représente » (Alfred Korzybsky, Science and sanity),et le territoire s’est rapidement et démesurément agrandi, bien plus que celui de la musique savante qui s’est malgré tout compromise en de nombreuses incursions feutrées dans la forêt de l’objet sonore, parfois moins discrètes comme celles de Luciano Berio dans « Chants Parallèles ».

Alors aujourd’hui la passion me reprend, dopée par une émission de Radio Bartas, la rencontre d’un musicien qui deviendra complice, et des logiciels qui stimulent une appétence créative comme autrefois le studio 54 du GRM.


Ainsi avec Frédéric Anthouard nous décidons de rajouter une extension à la carte, celle des échelles linéaires, souhaitant voir se développer un réseau de musiciens, de développeurs et de luthiers autour de ce projet ambitieux (un projet qui n’est pas ambitieux c’est tout juste un oxymore…).


Sur le devant de la scène bien sûr c’est l’émotion que porte la musique, mais derrière le rideau il y a une somme de connaissances accumulées depuis des générations en passant par Platon, Pythagore, Archytas, Rameau, Stevin, Schoenberg, Schaeffer…sans jamais s’arrêter.

Les Fondateurs : Frederic Anthouard et Bernard Durr

Frédéric ANTHOUARD

Compositeur, Instrumentiste, Producteur

  • Formation guitare classique avec Guy-Jean Maggio, René bartoli et Nadir Sakri (1987/1997)
  • Classe de Musique Electroacoustique de Bruno D’Auzon au conservatoire de Nîmes (1990 /1994) , stage GRM Paris
  • Ecole de jazz de Montpellier (JAM 1998) et AJMI(1999) en Avignon.
  • Professeur de guitare depuis 1990
  • Producteur du label LaloucheRecords dédié aux musiques expérimentales, depuis 2015, (distribué par ORKHESTRA INTERNATIONAL)

Depuis 1989 concerts solo ou en formations : rock expérimental, électroacoustique, free jazz, classique, contemporain , compositions et musique improvisée.

Quelques influences : Pierre Schaeffer,Frank Zappa, François Bayle, Fred Frith, Bernard Parmegiani, Roland Dyens, Zbigniew Karkowski…Très orienté vers la musique live, les échanges entre instrumentistes et les transformations de l’objet sonore en direct.

Passages Radios : France Culture, La Planète Bleue(suisse), radios locales, France Musique, notamment dans l’émission Electromania, Christian Zanesi et Christophe Bourseiller

Compositions  Musique expérimentale

  • Brun 640 Gris 1081,  album 2013
  • Versant Est, album 2004
  • Hic et Nunc avec Hervé Morel, album 2016
  • Trio Arsis Thesis avec Thierry PITARCH et Matthieu CIEPLINSKI, 2 albums 2003

Illustrations musicales

  • Musiques composées et enregistrées pour la pièce de théâtre « Tel un enfant à l’écart » de Michel Deutsch, (DECLIC théâtre)
  • Musiques composées et enregistrées pour 5 expositions du peintre MORPHÉE
  • Musiques composées et interprétées pour la compagnie de théâtre de rue, BORIFA
  • Musiques composées et improvisation à la guitare sur « Lune noire » de Philippe Nahon(Ars Nova) et Franck Vigroux
  • Improvisations guitare et électronique en 1ère partie du pianiste anglais Matthew Bourne
  • Musiques composées et improvisations pour ciné-concerts dont Festival ITINÉRANCE

Bernard DURR

Ingénieur Compositeur

En 70, alors en poste dans un Bureau d’Etude d’une société d’instrumentation scientifique à Dover NJ USA un ami lui fait découvrir la musique concrète. Il contacte Pierre Schaeffer qui le fait entrer au Service de la Recherche de l’ORTF en 1970. Il rejoint le GRM et la classe de Musique Electroacoustique de Pierre Schaeffer au conservatoire de Paris en 1972 :

Il faut souligner ici le rôle important joué au G.R.M. par un chercheur-technicien qui est aussi un compositeur, Bernard DURR. Celui-ci a proposé aux compositeurs qu’il a assistés de nouveaux modes d’accès au studio électronique, permettant un contrôle précis et manuel à la fois des paramètres, et il a emprunté à la recherche sur la synthèse sonore digitale la notion d’instrument… pour l’appliquer aux sons de synthétiseur. C’est dans cet esprit d’un maniement systématique et instrumental à la fois des sources électroniques qu’il a assisté Luciano BERIO pour ses Chants Parallèles, 1975 …et aidé Pierre SCHAEFFER à réaliser sa première oeuvre depuis quinze ans, le Trièdre fertile, 1975. Dans cette longue et austère suite d’études pour sons électroniques, on retrouve la musicalité intime de l’Etude aux Objets.

Les musiques electroacoustiques Michel Chion, Guy Reibel 1976 EDISUD

Quitte le GRM en 77 pour rejoindre l’IRCAM et préparer le séminaire de P.Boulez sur les Echelles Musicales. Sollicité par un ami qui crée un Institut de Recherche sur Les Rythmes biologiques il quitte l’IRCAM en 1978 et s’installe en Cévennes. Il crée un bureau d’études en 1981 pour développer une instrumentation scientifique appliquée principalement à l’analyse physico-chimique puis en 2002 oriente ses recherches vers le contrôle vibratoire et dépose un brevet sur une méthode d’analyse acoustique pour l’industrie (FR2846089 – Mechanical unit acoustic and vibration test rig has microphone sensor with Hilbert transform characteristic extraction and neural network classification)

.

Compositions

  • Sculpture, 1973 pour la Biennale de Paris ;
  • Souvenir des Mots, 1976. 
  • Etude aux degrés linéaires 1976
  • Le Trièdre Fertile avec Pierre Schaeffer 1975

Musique de courts metrage

  • « Le Sept à la Butte » Un Court métrage de Daniel Vigne 1975
  • « point de rupture » Un Court métrage de Yves Clara et Bob Swaim 1984
  • Illustrations musicales Courts métrages d’ Igor Barrère (Stés EDITEL,EDIMAV) 1970..1976

Publications

  • « Le Synthétiseur », Recherche/Musique, INA/GRM , n°3, Synthétiseur
  • « Journal des Chants Parallèles de Luciano Berio » La Revue Musicale , Recherche musicale au GRM. Paris : Richard-Masse : 72-73.
  • Le Synthétiseur et la Recherche Musicale, Guy Reibel , Bernard Durr 19
    76 (Présentation au Festival du Son)
  • Traduction : « Les psychocrates. » Martin GROSS, 1979 Edité par Robert Laffont Traduit de l’americain par Bernard Durr.

Interventions/séminaires

  • Collège de France – Chaire d’Invention, Technique et Langage en Musique – Pierre Boulez 1977
    • Présentation des Echelles musicales de Pythagore au tempérament égal
    • Echelles linéaires et spectres d’intervalles